Avec Irène Félix Notre parti, c'est ...

L'emploi et le développement économique

Un objectif : créer et maintenir des emplois de qualité pour renforcer Bourges et améliorer la vie des habitants.
La transition écologique devient un des moteurs de la création d’emplois.


L’agglomération et son président doivent devenir les interlocuteurs incontournables des entreprises et les ambassadeurs permanents de notre territoire, en renforçant nos liens avec les villes voisines.

Nos engagements

Le programme emploi et formation en 8 points

  • Garantir des services de haut niveau (hôpital, train, enseignement supérieur, adaptation de la ville au dérèglement climatique…) pour attirer des entreprises
  • Développer les pôles de formation et d’enseignement supérieur et obtenir au moins une voie d’accès aux études de médecine
  • Aménager la ville pour faciliter la vie des salariés (bus, crèches, accueil après la classe,…)
  • Enrichir les pôles d’excellence locaux en les défendant à l’échelon régional : défense, risques, matériaux, culture ; structurer un pôle agro-écologique
  • Mettre à disposition des entreprises du foncier au cœur de la ville (pôle gare, Lahitolle, Port-Sec, Prospective, …)
  • Aménager l’actuelle sortie de l’autoroute pour améliorer la sécurité en économisant du foncier
  • Renforcer les réseaux d’économie sociale et solidaire
  • Obtenir la labellisation des quartiers nord de Bourges dans le programme « territoire zéro chômeur de longue durée »
  • Ce programme reste ouvert aux propositions

J'ai à cœur l'accessibilité pour tous et la participation à la vie publique de tous.
Aussi, dans l'esprit de la loi pour l’égalité des chances de 2005,
je mets à disposition une version simplifiée pour chaque thématique de mon programme.

Garantir un haut niveau de service pour les salariés et salariées, favorisant le développement des emplois

  • - Assurer que l’on puisse se soigner à Bourges
  • - Exiger une amélioration de la qualité de la desserte ferroviaire de Bourges
  • - Faciliter les déplacements économes au sein de l’agglomération
  • - Développer les pôles de formation et d’enseignement supérieur (renforcement des formations sanitaires et sociales et accès au diplôme d’auxiliaire médical permettant de poursuivre vers des études de médecine ; développement des enseignements dans le prolongement de la licence STAPS et mise en place d’un accès aux études de médecine en première année (L-AS : licence avec option Accès Santé) ; accompagnement du développement de l’école d’ingénieurs ; développement de formations post-diplôme avec l’Ecole Nationale Supérieure d’Art ; soutien aux innovations dans les formations à l’IUT) ; compléter les équipements pour la vie étudiante
  • - Développer les liens entre les étudiants et la ville (vie associative, vie culturelle et sportive, …)
  • - Développer les services aux familles
  • - Suivre avec exigence l’implantation de la fibre sur toute la ville, dans le respect des calendriers
  • - Enrichir l’offre de service de l’agglomération en renforçant les liens avec les villes voisines (Châteauroux, Vierzon, Nevers, …)

Défendre et valoriser l’emploi public (qui représente 38 % de l’emploi total à Bourges Plus)

  • - Défendre les administrations publiques présentes sur le territoire (hôpital, cour d’appel …)
  • - Renforcer les services existants (hôpital, enseignement supérieur) en développant des pôles d’excellence
  • - Conforter le pôle de défense
  • - Obtenir la déconcentration de nouveaux services de l’Etat (culture, risques, défense, …)

Faire de la qualité de l’emploi dans les services un enjeu local (42 % des emplois du territoire sont des emplois dans le commerce, les transports et les services)

  • - Conforter les emplois tertiaires (services support d’entreprises ou d’administrations, plateformes téléphoniques, …)
  • - Innover dans les modes d’accompagnement des personnes âgées
  • - Réduire le nombre de dimanche travaillés dans les commerces ; inciter les entreprises de services à réduire le recours à des horaires décalés
  • - Mettre un coup d’arrêt aux extensions commerciales anarchiques à l’échelle de l’agglomération
  • - Développer le tourisme sur toute l’année en développant la notoriété de Bourges et en mettant notamment en valeur les classements UNESCO

Soutenir et faire reconnaître aux échelons régional, national et européen les pôles d’excellence locaux

  • - Défendre la place des filières porteuses d’enjeux pour Bourges Plus et le Berry dans les schémas régionaux (schéma régional pour l’innovation, schéma enseignement supérieur, …) : centre des industries de défense, pôle national des risques industriels, matériaux, culture, …
  • - Obtenir le développement de formations professionnelles et universitaires confortant ces filières

Renforcer les réseaux d’économie sociale et solidaire, modèle économique exemplaire pour assurer la transition écologique et développer l’économie circulaire (11 % de l’emploi, inclus dans les catégories précédentes)

  • - Développer les clauses sociales et environnementales dans la commande publique
  • - Accompagner le fonctionnement en réseau des entreprises et associations d’économie solidaire
  • - Développer de nouvelles entreprises coopératives, en impliquant si nécessaire la collectivité dans des projets coopératifs (Société Coopératives d’Intérêt Collectif)

Faire de Bourges Plus un territoire agro-écologique productif

  • - En orientant l’utilisation des terres dans les périmètres de protection des captages vers l’agriculture biologique
  • - En assurant un débouché par la restauration collective
  • - En structurant un pôle de recherche local à partir des centres existants

Faciliter l’implantation et le développement des entreprises en économisant le foncier

  • - Développer les pôles d’emploi dans la ville : pôle gare, Lahitolle, centre ville, Chancellerie et Turly
  • - Utiliser les outils incitatifs et coercitifs disponibles pour libérer le foncier « en friche »
  • - Développer la maîtrise publique du foncier
  • - Pour la sécurité des usagers, aménager l’échangeur autoroutier avec une bretelle sud (pas de deuxième échangeur)
  • - Valoriser au maximum les espaces construits en fixant des règles ambitieuses de production d’énergie

Accompagner la transition aussi pour le commerce

  • - Revoir le projet de Plan Local d’Urbanisme Intercommunal pour mettre fin aux extensions commerciales à l’échelle de l’agglomération
  • - Susciter un urbanisme commercial de qualité permettant la réhabilitation des entrées de ville
  • - Stimuler l’implantation d’enseignes indépendantes et innovantes dans le centre-ville
  • - Soutenir l’animation des secteurs commerciaux en ville et dans les quartiers
  • - Accompagner les nouveaux commerçants dans le cadre d’une « pépinière du commerce »
  • - Inciter à la mise en location des locaux commerciaux par une fiscalité adaptée (pénalités pour les locaux vides)
  • - Favoriser l’implantation de magasins de producteurs

Contribuer à l’animation du tissu économique

  • - Contribuer au maintien de la cohésion entre acteurs publics de l’orientation, de l’emploi et de la formation et entre acteurs de la création et de l’accompagnement des entreprises
  • - Par les réseaux, notamment avec les clubs d’entreprises
  • - Dans l’efficacité et sans favoritisme

Valoriser les savoirs-faire locaux et stimuler l’innovation d’intérêt général

  • - Par la commande publique
  • - Par un soutien spécifique aux entreprises à impact social et environnemental positif
  • - Par des appels à projet sur des besoins ciblés

Refuser la fatalité pour les chômeurs de longue durée

  • - S’engager dans une expérimentation « territoire zéro chômeurs de longue durée », pour les personnes privées d’emploi qui sont volontaires
  • - Innover pour intégrer les jeunes à l’emploi salarié
  • - Faire de la ville une collectivité exemplaire pour l’insertion dans l’emploi (apprentissage, stages, …)

Les autres thématiques