Avec Irène Félix Notre parti, c'est ...

Objet dynamique vectoriel3

Du coeur de ville
aux coeurs de quartier

Aménager la ville pour qu’elle soit agréable à vivre, pour nous et pour tous ceux qui la visitent : un centre ville rayonnant et rénové, des quartiers chaleureux, des espaces accueillants pour les femmes comme pour les hommes,
pour les enfants comme pour les aînés, en toute sécurité.

Nous n’arriverons pas avec des solutions « clé en mains » pour tous les sites.
Les projets, c’est avec vous que nous les construirons.

Pour nous protéger des excès de chaleur, nous planterons des arbres !

Nos engagements

Le programme Cœur de ville et cœurs de quartiers en 9 points : des projets majeurs dans chacun des quartiers

  • Cœur de ville : un week-end de construction collective du projet pour le centre ville sera organisé dès 2020 ; pour répondre aux exigences de transition écologique, la rue Moyenne et la place Cujas deviendront semi-piétonnes
  • Aéroport : renforcer le cœur du quartier en ouvrant les résidences de Bellevue au quartier et le quartier aux résidences de Bellevue et en y développant des services de maintien à domicile, une maison de santé plurisdisciplinaire, une activité associative locale, une crèche, …
  • Asnières : après l’ouverture de la rocade, réaménager le cœur du bourg pour y assurer la vitalité du pôle de commerces, de services et de santé
  • Gibjoncs, Chancellerie, Moulon : réaliser le Nouveau Programme de Rénovation Urbaine en y ajoutant un projet « territoire zéro chômeur de longue durée » pour lutter contre la pauvreté ; repenser l’organisation commerciale
  • Gare : développer un éco-quartier d’entreprises derrière la gare, en préservant le parc arboré, et aménager une liaison verte vers le centre ville
  • Val d’Auron : en concertation avec les habitants, recréer des pôles de proximité associatifs et familiaux au cœur du quartier ; renforcer l’entretien et les médiations dans le parc de logement sociaux ; équiper le quartier d’une vraie salle des fêtes ; animer le tour du lac d’Auron avec une fête annuelle du lac
  • Edouard Vaillant-Marx Dormoy : en faire un quartier pilote pour les déplacements doux, en aménageant les transitions vers les marais ; rénover l’habitat et préserver le commerce
  • Quartier d’Auron : embellir l’entrée de la ville par le canal, les bords de l’Auron et le quartier d’Auron
  • Pignoux, Sembat-Carnot, Barbès, Saint-Amand, Danjons, Turly, Jean Baffier : renforcer les pôles de commerce de quartier en complétant, selon les opportunités, par des services de proximité (crèches, maisons d’assistantes maternelles, maisons de santé, …)
  • Ce programme reste ouvert aux propositions

J'ai à cœur l'accessibilité pour tous et la participation à la vie publique de tous.
Aussi, dans l'esprit de la loi pour l’égalité des chances de 2005,
je mets à disposition une version simplifiée pour chaque thématique de mon programme.

Cœur de ville : habiter, travailler, se déplacer, verdir, visiter, animer

Le projet Cœur de ville est une opportunité qui ne sera pas pleinement saisie parce que rien n’était prêt. Des financements pour rénover ou créer des logements, par exemple, ne sont disponibles que jusqu’en 2022. Pour beaucoup de projets annoncés par la majorité sortante, seules les études préliminaires sont financées. Il faudra parfois faire vite pour ne pas perdre les financements, parfois prendre le temps de faire avec vous et retrouver de nouveaux financements. Ce projet devra pleinement intégrer les exigences de transition écologique.

  • - Organiser dès l’année 2020 un week-end de construction collective du projet pour le centre ville, ouvert à tous les Berruyers
  • - Par la piétonisation partielle, faire en sorte que la rue Moyenne ne soit plus un axe de transit du nord au sud de la ville
  • - Faire de la place Cujas un lieu-forum très arboré pour la convivialité et la rencontre ; maintenir, si possible, une possibilité d’accès et de stationnement pour les personnes peu mobiles
  • - Accueillir des familles en ville grâce à la rénovation et à la création de logements et à l’aménagement d’espaces pour les enfants
  • - Restructurer des îlots (maîtrise foncière) et permettre des reconstructions ciblées en secteur sauvegardé
  • - Développer des circuits piétons
  • - Re-éintroduire de l’emploi : ateliers d’artistes et artisans, commerces pérennes ou éphémères (pépinière de commerces), bureaux, start up, services, …
  • - Remettre en valeur l’entrée dans la ville par le quartier d’Auron (entrée pour le canal de Berry à vélo)
  • - Réinvestir progressivement mais systématiquement les friches et les immeubles sous-utilisés, avec des projets publics ou privés (Couvent des Augustins (salle Calvin), Hôtel Dieu, Chambre des métiers, Bon Pasteur, place de la Nation, Maison de la Culture, immeuble des Forestines, foyer Saint-François, Dames de France, …)
  • - Créer un lien entre la nouvelle Maison de la Culture et le cœur de la ville

Aménager des quartiers à vivre

  • - Réorganiser des cœurs de quartiers avec des pôles de proximité, autour des commerces, des écoles, des services de soins et des services aux familles : Asnières, Barbès, Bigarelles, Pignoux, Turly, avenue de Gaulle, Danjons, route de Saint-Amand, Marcel Haegelen, gare, …
  • - Installer des bancs et du mobilier urbain pour partager l’espace public et pour se rencontrer
  • - Introduire des équipements et jeux complémentaires pour grands enfants et pré-adolescents, dans les quartiers
  • - Poursuivre la mise en accessibilité pour les personnes en situation de handicap
  • - Assurer la régularité de l’entretien dans les rues et les espaces verts
  • - Dans les quartiers d’habitat collectif, enfouir les conteneurs à poubelles et réorganiser la collecte des encombrants

Animer les quartiers

  • - Soutenir les associations, notamment les associations de quartier, et faciliter entre elles les échanges d’expérience
  • - Mieux intégrer le réseau associatif, caritatif, sportif et culturel, à la vie des quartiers
  • - Réinvestir et animer régulièrement l’espace public pour garantir la place des femmes et protéger les jeunes
  • - Mettre 10 % du budget d’investissement de la ville à disposition des conseils de quartier

Convertir les quartiers à la transition écologique

  • - Avec les habitants et les entreprises, mettre en place au moins un projet de production et d’auto-consommation collective d’énergie renouvelable dans chaque quartier
  • - Dépolluer et réhabiliter les terrains vacants
  • - Aménager des pôles d’emploi dans la ville pour raccourcir les trajets domicile-travail : pôle gare, Lahitolle, centre ville, Guerry, …
  • - Réduire l’imperméabilisation des sols
  • - En partenariat avec les services compétents, orienter l’action des agents municipaux vers une vigilance toujours plus grande pour le respect de l’environnement : déchets sur la voie publique, stationnement, pollutions, …

Veiller à la tranquillité et à la sérénité des relations au sein des quartiers

  • - Renforcer la présence humaine, dans tous les quartiers, sur l’espace public : avoir trois fois plus de caméras n’a malheureusement pas réduit le nombre d’atteinte à l’intégrité physique des personnes de 2014 et 2019
  • - Veiller à l’intensité de la coopération entre l’ensemble des services publics : justice, services sociaux et de santé, éducation, … en particulier autour des enfants et des jeunes
  • - Obtenir le réengagement du conseil départemental pour financer des éducateurs de rue
  • - Développer les médiations dans les immeubles et au sein des quartiers
  • - Assurer la présence de la police municipale dans tous les quartiers en redéployant les effectifs sur le terrain
  • - Porter une attention particulière au respect de la place des femmes dans l’espace public (harcèlement, exclusion, …) ; éduquer les enfants en affirmant l’égalité entre les femmes et les hommes
  • - Contribuer à la formation à la sécurité routière
  • - Etre à l’écoute et en soutien des victimes

Contribuer à la sécurité des habitants

  • - Rappeler à l’Etat sa responsabilité pour garantir la sécurité publique
  • - Assurer une coordination étroite et une complémentarité entre services de police municipale et de police nationale
  • - Mettre la lutte contre les réseaux de trafics au cœur du contrat local de sécurité et de prévention de la délinquance
  • - Travailler avec les associations et les institutions pour mettre en place un service permettant d’écarter les hommes violents du domicile et protéger les femmes

Les autres thématiques