Avec Irène Félix Notre parti, c'est ...

Le sport et la vie associative

S’épanouir, se dépasser, vivre ensemble, créer des liens entre générations, intégrer sans juger, respecter des règles : le sport, c’est tout cela.

La recette est une alchimie subtile entre l’engagement des sportifs, le dévouement remarquable des bénévoles associatifs, le professionnalisme des animateurs sportifs, les partenariats avec l’école et la qualité des équipements et des espaces publics.
Le maître-mot sera la concertation.

Nos engagements

Le programme vie associative et sport en 6 points

  • Avec l’OMSJC et l’ensemble des usagers associatifs, constituer un comité des usagers et revoir les modalités du partenariat entre la ville et les associations (salles, matériel, promotion des événements, accès aux financements, mutualisations, …)
  • Faciliter l’accès des équipements sportifs et des espaces naturels pour des pratiques libres, avec des possibilités de conseil par des animateurs sportifs
  • Stimuler le développement du sport-santé en accompagnant les personnes orientées par les médecins vers des pratiques régulières
  • Organiser une fête annuelle des sports et activités de plein air au Val d’Auron
  • Mettre en place une instance de concertation permanente entre la ville et les clubs sportifs
  • Etablir, en concertation avec les utilisateurs, un plan pluri-annuel de rénovation des équipements
  • Ce programme reste ouvert aux propositions

J'ai à cœur l'accessibilité pour tous et la participation à la vie publique de tous.
Aussi, dans l'esprit de la loi pour l’égalité des chances de 2005,
je mets à disposition une version simplifiée pour chaque thématique de mon programme.

Animer la vie associative

  • Mettre en place un comité des usagers associatifs
  • Soutenir la coordination entre les associations, notamment autour de l’OMSJC et valoriser les bénévoles qui en ont la charge
  • Revoir les tarifs d’accès aux salles, en concertation avec les utilisateurs
  • Mettre en réseau et partager les équipements

Favoriser l’activité physique pour tous

  • Penser l’espace public pour favoriser la marche et le vélo à tous les âges
  • Faciliter l’accès des équipements sportifs et des espaces naturels pour des pratiques libres, avec des possibilités de conseils par des animateurs sportifs
  • Stimuler le développement du sport-santé en accompagnant les personnes orientées par les médecins vers des pratiques régulières ; intégrer le sport sur ordonnance dans le projet de mutuelle territoriale

Faire vivre le territoire avec des événements fédérateurs

  • Organiser une fête annuelle du lac d’Auron réunissant toutes les pratiques sportives de plein air
  • Etre à l’écoute des clubs pour leur faciliter l’organisation d’événements sportifs

Permettre des pratiques sportives pour tous dans de bonnes conditions :

  • Entretenir et rénover les équipements sportifs « du quotidien » avec un plan pluri-annuel défini en concertation avec les utilisateurs
  • Avec les clubs sportifs, veiller à l’équilibre de l’offre sportive entre les quartiers, notamment pour les enfants et les jeunes
  • Soutenir les pratiques sportives pour toutes et tous

Rénover les liens entre la ville et les clubs sportifs

  • Mettre en place une instance de concertation avec les clubs ; offrir des espaces de dialogue entre eux, avec la ville, avec d’autres partenaires (tourisme, social, …)
  • Stabiliser les enveloppes financières
  • Contractualiser sur des priorités partagées : jeunes, santé, personnes âgées, personnes en situation de handicap, horaires compatibles avec les rythmes de vie des mono-parents, …
  • Proposer des conventions pluri-annuelles

Accompagner le haut niveau

  • Accompagner la mobilisation des financements privés en complément des financements publics pour les athlètes de toutes disciplines
  • Conventionner avec les clubs sur des objectifs de rayonnement partagé

Faciliter la découverte des sports par les enfants et leur accès aux clubs

  • Maintenir les écoles de sport, en contractualisant sur ce projet avec les clubs
  • Maintenir les éducateurs sportifs de la ville à disposition des écoles, en lien avec le projet pédagogique scolaire
  • Maintenir et simplifier les bourses sport

Rendre possible l’apprentissage de la natation pour tous

  • En coopération avec l’éducation nationale, les enseignants et les familles
  • En maintenant l’ouverture de la piscine des Gibjoncs sur des créneaux horaires élargis
  • En retravaillant le projet de centre balnéoludique

Valoriser les équipements de qualité pour des événements sportifs nationaux ou internationaux, notamment dans le cadre de la préparation des jeux olympiques Paris 2024, en veillant à la durabilité des pratiques. Par exemple :

  • Palais des sports du Prado
  • CREPS et vélodrome
  • Plan d’eau

Reporter et réorienter le projet de centre balnéoludique

  • La situation budgétaire et la priorité aux investissements en faveur de la transition énergétique obligent à reporter le projet.
  • Il reste nécessaire d’avoir une possibilité de baignade au Val d’Auron. La fermeture et la vente de Robinson ont été une erreur et l’avenir de la plage ne peut être garanti du fait des évolutions climatiques. Nous réorienterons le projet de centre balnéoludique vers un projet polyvalent, conçu collectivement et partagé (sport, éducation, familles santé, tourisme, …). Nous veillerons à réduire drastiquement son impact environnemental : évaluation partagée sur le lieu d’implantation, auto-production d’énergie, zéro prélèvement d’eau en période de sécheresse.

Les autres thématiques